dimanche 28 janvier 2007

Société totalitaire par excès de transparence?


" Il est normal qu´il y ait de plus en plus de lumière sur la vie privée des politiques et des vedettes. Mais il faut aussi conserver le droit au secret. Une société où l´on pourrait tout dire et tout montrer deviendrait totalitaire par excès de transparence."


Philippe Bilger, avocat général
In Anti-sèche 11º ano p. 99
Cette affirmation mérite un commentaire... Le défi est lancé.

3 commentaires:

Rita a dit…

Je suis d’accord avec cette affirmation. Aujourd’hui, la majorité des nouvelles que le public veut connaître(et que les médias sont intéressés à transmettre) sont surtout en rapport avec la privacité des personnalités. Cette “lumière” a été fomentée par les propres médias qui cherchent des scandales et des “fruits interdits ” pour cacher l’attention du grand public. Ces “fruits interdits ” sont la vie privée, et tout ce qui à elle se rapporte, des politiques et vedettes. Si ses personnalités font partie de la vie du public, si elles apparaissent tous les jours dans le petit écran, les personnes créent quelque chose comme un rapport à distance, une sympathie pour eux, et , par conséquence, veulent savoir plus sur leur vie. Et, comme, les moyens de communication ont comme premier objectif plaire aux spectateurs et lecteurs, ils deviennent totalitaires, dans la mesure où ils essaient d´obtenir toutes les informations sur certaines personnes. Si les moyens de communication deviennent totalitaires, la société devient, elle aussi, totalitaire, parce que, ce sont surtout eux qui modèlent la mentalité des personnes. Il s’agit d’une transparence complète sur les vedettes qui est recherchée, oubliant, beaucoup de fois, que ces vedettes sont des personnes qui ont des sentiments, une famille, une dignité qui doit être protégée, des secrets qui doivent être respectés. Il faut savoir faire une distinction entre privacité et travail, la vie privée et la vie publique. Mais, dans notre société, ce totalitarisme est de plus en plus en développement, car cette notion que tout peut être dit et connu est, constamment, en train d’être alimentée par les médias. Donc, cette lumière sur la vie privée des politiques et des vedettes sera, toujours, plus forte.

csofia a dit…

Je pense que les media publient les reportages, les photos, les "cancans" que le public aiment de savoir. Mais le devoir des media est donner des informations qui interresent vraiment pour notre culture.

Rato a dit…

Je pense de la même façon.
Grâce aux moyens de communication, d´un côté, et à la curiosité du public, de l´ autre, notre société est mesquine et idiotte. La presse recherche toujours des nouvelles bruyantes sur les vedettes du moment (nouvelles qui sont presque toujours pour faire du mal à la personne). Le public en général aime entendre ces nouvelles parce qu'il connait les vedettes pour leurs apparences à la télévision et il y a des gens qui deviennent fanatique de ces personnalités, bientôt ils les considèrent comme amis.
Bien sûr c'est une stupidité des gens totalement ignorants qui ne comprennent pas qu´ les si beaux, riches et si célèbres personnages ce sont des gens comme la dame de la boulangerie de la rue ou comme le voisin du 1er étage : ils ont tous des problèmes et des défauts. Qui n'est pas l'ignorant c´est la presse qui se révèle très intelligente quand elle met des "bombes" dans les couches des journaux ou des magazines. Ils savent que si les nouvelles sont bruyantes les gens achèteront l'article, en augmentant le profit du journal et sa popularité auprès du public. Pour obtenir ces nouvelles scandaleuses qui parlent habituellement de trahisons, de cours inattendus et d'autres aspects intimes, les moyens de la communication ne regardent pas aux moyens. Pour prouver cela il y a l'augmentation en forme de croissant de paparazzis payés par les magazines spécialisés dans le thème. Avec cela, les vedettes sont constamment poursuivies où elles vont et sont entendues à travers les écoutes téléphoniques. Dans ce chemin, ces gens finiront par faire un faux pas donner un pas faux et c'est la cerise dans le sommet du gâteau pour la presse. Alors, avec un peu d'imagination au mélange, ils construisent des nouvelles qui si beaucoup peuvent encourager une carrière en ascension ou la terminer en peu d'heures.

Par conséquent, je pense que le monde est sur une mauvaise route parce que déjà personne ne respecteplus le secret des gens qui ont le droit de ne pas révéler tous les aspects de leur vie. Il doit y avoir une plus grande attention dans la publication des nouvelles qui font apparaître les choses intimes des gens et, au moins, parler avec la personne du sujet pour l´améliorer et pour que les nouvelles correspondent à la vérité.